//Séminaire sur “Les Républiques d’Arménie et du Haut-Karabagh” à Lyon du 3 au 5 juin

Séminaire sur “Les Républiques d’Arménie et du Haut-Karabagh” à Lyon du 3 au 5 juin

Du vendredi 3 au dimanche 5 juin, une cinquantaine de Norseroundagans s’est réunie à Lyon pour un séminaire dont le thème était “Les Républiques d’Arménie et du Haut-Karabagh: socles d’une Arménie libre, indépendante et réunifiée.”.

Ainsi, vendredi, le président mondial de l’association Hamaskaïne Meguerditch Meguerditchian a développé devant les Norseroundagans l’importance de l’existence de l’Etat pour le peuple arménien. Samedi, l’ancien président du CCAF Centre Mickaël Cazarian a approfondi le sujet de la “guerre éclair” au Karabagh et a expliqué le rôle du groupe de Minsk en présentant notre point de vue sur les principes de Madrid. Dimanche, c’est Mourad Papazian, co-président du CCAF France et membre du bureau mondial de la F.R.A. Dachnaksoutioun, qui a répondu aux questions de notre jeunesse concernant le sujet de l’entrée de la F.R.A. au gouvernement arménien et le changement de la constitution en Arménie.

En plus de ces interventions, nos jeunes ont pu interagir avec nos camarades d’Arménie et du Karabagh (AEM, HEM), travailler en groupe autour de questions préparées par le Bureau National, présenter des exposés sur le contexte historique du conflit entre l’Azerbaïdjan et le Karabagh et sur les enjeux géopolitiques notamment. Ces groupes de travail ont ainsi mis en avant les idées suivantes: -L’importance de la reconnaissance de la République du Haut-Karabagh par la communauté internationale et le rôle déterminant du Nor Seround dans la généralisation de cette revendication en France.

– L’intensification de la dénonciation du lobbying de la dictature azérie sur le sol français, par différents moyens (actions, relationnel et communication)

– La contribution dans le Marketing de la République du Haut-Karabagh en Europe afin de participer à son développement social et économique

– L’importance de le poursuite de l’action humanitaire de la FRA Nor Seround au Haut-Karabagh, surtout dans la situation actuelle.

– Combler le manque d’intérêt de la jeunesse de la diaspora pour la vie politique en Arménie par l’établissement d’une relation plus régulière avec nos camarades d’Arménie.

– Un consensus sur le fait que des difficultés socio-économiques en Arménie sont causées principalement par l’oligarchie, la corruption et les monopoles.

Sur ces questions, les jeunes du Nor Seround s’attendent à l’enregistrement de vraies évolutions et progressions suite à l’entrée de FRA au gouvernement et notamment au ministère de l’économie, tout en étant conscient que ce pas est une stratégie à long terme.

Nous souhaitons donc, par ce communiqué, remercier toutes les personnes qui ont participé à l’organisation et à la préparation de ce séminaire, et particulièrement nos camarades qui sont intervenus malgré le contexte actuel de grèves.

Enfin, nous aimerions exprimer notre fierté d’avoir réuni tous ces jeunes et d’avoir pu leur inculquer un certain nombre de savoirs.

FRA Nor Seround

NORSEROUND1